>Observer_, la terreur cybernétique.

  Derrière son nom innocent, Bloober Team a créé, depuis sa fondation en 2008, des jeux aux univers malsains et extrêmement glauques. S’ils ont commencé par créer une saga de jeux de plateformes classiques nommée A-Men, c’est Layers of Fear (février 2016) qui propulsera le studio polonais avec ses nombreuses ventes et récompenses. Depuis la sortie de ce dernier, ils ont développé le jeu qui sera notre sujet d’aujourd’hui, >observer_.

Union-Cosmos-Observer-Game-Logo-PNG
AVERTISSEMENT : Ce jeu contient des images extrêmement dérangeantes et est donc déconseillé aux âmes sensibles ainsi qu’aux épileptiques. Pour citer la description du jeu : « ce que vous allez voir va vous mettre mal à l’aise ».

>Observer_ est donc un jeu d’aventure horrifique à la première personne sorti le 15 août 2017 développé par le studio Bloober Team et édité par Aspyr. Le jeu est disponible sur PC (Steam, GOG), sur PS4 et sur Xbox One pour la somme de 28€. Prenant place à Cracovie en 2084, >observer_ nous met dans la peau de Daniel Lazarski, un neuro-enquêteur qui a la capacité de s’infiltrer dans les esprits des personnes. Daniel reçoit un mystérieux message de son fils, et part ainsi à sa recherche en visitant les bas-quartiers de la ville.


Une direction artistique cyberpunk qui déborde d’inventivité.

Avec son univers sombre, dystopique et bourré de technologie, >observer_ se classe parmi les excellentes directions artistiques du genre horrifique, aux côtés de jeux comme Little Nightmares ou Neverending Nightmares. Largement inspiré du film Blade Runner, le joueur est plongé dans un univers magnifiquement sombre et glauque. Son inventivité vient surtout du fait qu’elle regorge d’idées visuelles que je n’ai, personnellement, jamais vues dans un jeu vidéo, que ce soit par l’utilisation des couleurs ou d’effets visuels magnifiques. Les phases d’infiltrations de peur (on y reviendra) possèdent beaucoup de diversité dans les décors, qui rendent le jeu aussi beau que terrifiant. De leur côté, les passages dans la ville de Cracovie sont eux aussi très jolis, et permettent au joueur de rentrer au maximum dans l’ambiance des bas-quartiers de la ville. Mais, encore une fois, il faut être préparé à être traumatisé. Personnellement, c’est un passage faisant référence, je pense, à Layers of Fear qui m’a énormément marqué, que ce soit par son ambiance ou les visuels que ce passage propose.

Capture d'écran 2018-03-12 22.10.49
Une image assez classique provenant d’un passage dans Cracovie.

Une ambiance terrifiante qui fera frissonner les plus courageux.

Déjà, le contexte général du jeu offre un cadre propice à une ambiance sombre, puisque le héros se balade dans des immeubles délabrés lorsqu’il est à Cracovie. Ensuite, il y a évidemment la musique atmosphérique, composée par Arkadiusz Reikowski en collaboration avec Mirror Me pour certaines pistes (notamment la musique de fin), qui est absolument terrifiante et colle totalement à l’ambiance futuriste. La piste qui m’a le plus marqué est celle intitulée « You’re not in control », que je trouve particulièrement belle et en même temps très glauque. On peut aussi citer le très bon doublage, avec notamment la participation de Rutger Hauer pour le héros principal (Roy Batty dans le film Blade Runner), qui rend l’univers très crédible et l’ambiance d’autant plus effrayante. Enfin, il y a les jumpscares, que l’on retrouve dans un bon nombre de jeux d’horreur. Même s’ils sont rarement utilisés gratuitement, il y en a selon moi trop, ce qui pourrait nuire à l’expérience de certains.

Capture d'écran 2018-03-14 15.13.50
Dans les bas-fonds de Cracovie.

Des mécaniques de jeu originales.

Même si >observer_ ne met pas l’accent sur le gameplay, cela ne l’empêche pas d’être assez agréable à jouer. En effet, Daniel possède plusieurs visions, qui vous permettront d’analyser les objets et appareils se trouvant dans vos alentours, ce qui me permet d’ajouter que l’univers est très riche, possède beaucoup de détails ainsi que des objets à retrouver si vous voulez explorer davantage le jeu. De plus, il y aura des fois des phases de fuite, où il faudra vous cacher pour échapper à une créature. Les phases de folie proposent d’ailleurs des casse-têtes et des énigmes afin d’avancer qui, même si certaines possèdent quelques bugs, sont assez sympathiques à résoudre. Malheureusement, je trouve certaines mécaniques assez peu exploitées, comme la synchrozine, sorte de médicament qui sert à baisser le niveau de tension du personnage. J’aurais bien aimé qu’elle impacte un peu plus le jeu, voire même qu’elle change le dénouement selon notre consommation de celle-ci.

Capture d'écran 2018-04-04 16.04.38
Sûrement l’un de mes passages préférés du jeu, pendant une phase de folie.

Un excellent scénario qui garde le suspens jusqu’au dénouement.

Le scénario est assez simple de prime abord : votre fils vous envoie un mystérieux message, vous retrouvez un cadavre dans son appartement et vous décidez de mener l’enquête. Cependant, cette dernière s’étoffera au fil du jeu, devenant de plus en plus complexe et de plus en plus tordue, avec des révélations et des rebondissements très nombreux. L’écriture du jeu et les dialogues sont excellents, surtout ceux concernant certains citoyens de la ville. L’enquête pourra aboutir par deux fins, toutes deux géniales selon moi, en plus d’être totalement ancrées dans la tradition dystopique.

d5u1gxrk8k141dv8aedc
L’interface du jeu, par laquelle passera les objectifs permettant de compléter l’histoire

Qualités :

– Une direction artistique et des effets visuels fous
– Une ambiance démente
– Une bande-son atmosphérique délicieusement terrifiante
– Un univers très riche
– Un très bon scénario
– Certaines phases de folie absolument géniales
– Un gameplay sympathique ponctué de mécaniques originales
– Un doublage de grande qualité
– Deux fins excellentes

Défauts :

– Peut provoquer de longues nausées après de grandes sessions de jeu
– Trop de jumpscares à mon goût
– Certaines mécaniques pas assez exploitées
– Des points du scénario pas forcément clairs si l’on explore pas certains endroits

En conclusion, je dirai que si vous cherchez un univers cyberpunk et que vous n’avez pas peur d’être terrifiés, >observer_ sera un excellent choix qui vous occupera pendant une dizaine d’heures. Si vous cherchez d’autres jeux dans ce style d’univers, je vous recommande Ruiner ainsi que Technobabylon, qui prennent tous les deux place dans un univers futuriste. En revanche, si vous cherchez plutôt des jeux d’horreur, je vous conseille de jouer à l’excellent SOMA, à Alien : Isolation ainsi qu’au précédent jeu de Bloober Team, Layers of Fear. Je rajouterai pour terminer que le studio est sur un nouveau projet, qui semble se nommer Project Méliès.

Où les trouver :

Page Steam d’Observer
Page Steam de Layers of Fear
Page Steam de Ruiner
Page Steam de Technobabylon
Page Steam de SOMA
Page Steam d’Alien : Isolation
Teaser de Project Méliès

Merci d’avoir lu cet article, si il vous a plu n’hésitez pas à le partager, à l’aimer ou à le commenter !

A la prochaine pour d’autres gemmes enfouies !

Murky.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s