Chuchel, l’hymne à la joie.

Ayant connu son âge d’or dans les années 90 avec des jeux comme The secret of Monkey Island (1990) ou Sam and Max : Hit the Road (1993), le Point&click s’est vite démarqué comme l’un des genres les plus importants sur PC grâce à ses énigmes marquantes et à son humour très cartoonesque. Aujourd’hui, si l’on retrouve des Point&click beaucoup plus sombres comme la saga Rusty Lake ou Fran Bow, cet humour se retrouve dans des créations comme Thimbleweed Park ou bien tout récemment dans notre sujet d’aujourd’hui, Chuchel.

hlFtri

Chuchel est donc un Point&click développé par Amanita Design (dont j’ai déjà parlé dans mon article sur Machinarium) sorti le 7 mars de cette année. Dans ce jeu à l’esthétique étrange et comique, le joueur contrôle une boule de poils nommée Chuchel qui a pour but de récupérer sa cerise, volée par son rival Kekel et par une autre créature sans nom. Chuchel est disponible sur Steam et GOG pour la somme de 10€, et sera bientôt disponible sur les plateformes mobiles. A noter qu’il existe la Cherry edition, qui ajoute l’artbook digital et la bande-son.


Un humour très travaillé rappelant fortement certains dessins animés.

Dans la même veine que Botanicula, des mêmes développeurs, Chuchel a pour principal but de faire rire, à l’inverse des autres jeux du studio. Rien qu’avec son postulat de base, Chuchel se place aux côtés de Scrat et son gland dans la saga de films l’Âge de Glace, avec une cerise à la place du gland. Ainsi, tout au long du jeu, on pourra assister à de nombreuses saynètes n’ayant aucun autre objectif que de faire rire le joueur après avoir résolu les énigmes de l’épisode. Que ce soit grâce aux comiques de situation, aux comiques de caractère ou grâce aux créatures étranges et bariolées, attendez vous à beaucoup rire devant ce spectacle aussi drôle qu’étrange qu’est Chuchel.

Capture d'écran 2018-03-08 18.50.20
Une des nombreuses saynètes contenues dans le jeu.

Un univers étrange, coloré et extrêmement vivant.

Comme d’habitude avec Amanita Design, l’univers est l’un des principaux points forts du jeu. Si la direction artistique est assez sommaire au niveau des arrières-plan, qui se résument la majeure partie du temps à un fond blanc, ce sont les créatures absurdes et la vie ambiante des tableaux qui font sa force. En effet, de nombreuses créatures très colorées seront trouvables tout au long de l’aventure, et le casting est extrêmement varié, de l’escargot salle d’arcade à l’éléphant musical, en passant par la créature en gelée rose. Magnifique du début à la fin, le jeu propose une expérience visuelle très originale qui le démarque d’autres Point&Click. On notera aussi les très nombreuses animations, qui, bien qu’un peu longues pour certaines, sont toutes très bien réussies et assez amusantes pour la plupart.

Capture d'écran 2018-03-08 22.49.06
Une parfaite représentation des graphismes.

Une bande-son et un sound design exceptionnels.

  Avec tous ses bruitages et sa bande-son absolument géniale, Chuchel témoigne encore une fois du talent du studio à créer de très bonnes ambiances sonores, ici avec l’aide du duo DVA, qui s’était déjà occupé des musiques de Botanicula. Le son est un point central du jeu, même s’il n’est pratiquement jamais utilisé dans le gameplay. En effet, de nombreuses créatures ont un cri rappelant différents instruments de musiques ou bien utilisant des mélodies créées spécialement pour l’occasion. Certains pourront en revanche trouver le résultat assez bruyant, puisque les bruitages et les musiques sont omniprésents et énergiques. Personnellement, ma piste préférée est l’une de celles que l’on peut entendre dans le trailer du jeu (dont je ne connais pas le nom, n’ayant pas encore pu acheter la bande-son).

Capture d'écran 2018-03-08 09.23.41
La scène où se joue ma musique favorite.

Des énigmes qui débordent d’inventivité et de références

Pour accompagner tout cela, le jeu propose de nombreuses énigmes toutes aussi excellentes les unes que les autres. Comme dans leurs précédents jeux, le studio réussit à apporter du renouveau au genre du Point&Click. Parmi ces énigmes, on peut aussi trouver des mini-jeux, qui font souvent référence à des classiques du jeu vidéo comme Pac-Man ou Space Invaders (mais là encore, ils apportent de nouvelles mécaniques pour changer le gameplay des jeux originaux). Cependant, si le jeu regorge d’énigmes, je le trouve malgré tout assez court (à peu près 2h pour le finir). De plus, le jeu est beaucoup plus simple que ces prédécesseurs, ce qui pourrait déplaire aux grands fans du genre.

Capture d'écran 2018-03-08 09.31.48
Ma zone préférée, le temple des jeux rétro.

Qualités : 

– Un sound design d’excellente qualité
– Une direction artistique de toute beauté
– Une bande-son énergique et entraînante
– Un immense panel d’animations et de situations différentes
– De nombreuses énigmes inventives
– Un humour qui vous fera décrocher de nombreux sourires
– Des personnages attachants
– Un système d’indices sympathique, bien qu’un peu envahissant

Défauts :

– Très court, entre 2h et 2h30
– Assez simple
– Certaines animations trop longues

En conclusion, malgré ses quelques défauts, Chuchel reste une expérience qui vaut la peine d’être faite. Avec son univers barré, ses énigmes innovantes et son humour décapant, Chuchel s’inscrit sans aucun problème dans la tradition des Point&Click drôles et étranges. Dans le même genre, je vous conseille la saga Deponia, développée par Daedelic Entertainment qui comporte quatre jeux et possède le même type d’humour que celui-ci.

Où le trouver :

Page Steam de Chuchel

Si vous voulez vous initier au merveilleux monde des Point&click :

Page Steam de Fran Bow
Page Steam de Deponia
Page Steam de Thimbleweed Park
Page Steam de Samorost 3

Merci d’avoir lu cet article ! S’il vous a plu, n’hésitez pas à l’aimer, le commenter ou le partager ! A bientôt pour de nouvelles gemmes enfouies !

Murky.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s